Comment choisir son sac à langer ?

Sac à langer


Le sac à langer est un achat très important lorsque l'on devient parent car il deviendra vite indispensable pour toutes les sorties avec bébé. C'est un peu le sac de Mary Poppins : il doit pouvoir contenir de nombreuses affaires et être organisé pour avoir tout à porter de main !

Outre l'esthétique qui est un critère personnel, voici quelques pistes qui vous aideront à faire votre choix lors de l'achat de votre sac à langer...

Les différents types de sacs à langer

  • Le sac à langer à anses : C'est le sac à langer le plus répandu. Comme pour les sacs à main, il est fourni avec une bandoulière que l'on peut choisir de fixer ou non. Vous pourrez ainsi le porter à la main, à épaule ou en bandoulière. Selon les modèles des clips pour poussettes sont inclus.

  • Lesac à langer bandoulière : Il se porte comme une besace et convient généralement aussi bien aux mamans qu'aux papas.

  • Lesac à dos à langer : C'est le plus confortable au niveau du port, car le sac à langer peut s'avérer très lourd une fois rempli !.

  • Le sac à langer XXL : C'est le modèle parfait pour transporter le nécessaire de jumeaux ou bien d'enfants d'âges rapprochés.

  • Lesac langer papa : Sobres, multi-poches, à porter en sac à dos ou bien en bandoulière. Il existe une offre très large de sacs masculins.

Les autres critères de choix d'un sac à langer

  1. Le nombre de compartiments/poches : il doit y en avoir suffisamment pour retrouver ce dont on a besoin sans devoir tout sortir du sac.
  2. Le poids du sac vide
  3. L'ouverture : si elle n'est pas assez grande ou si l'accès à chaque partie du sac n'est pas facile, ce n'est pas la peine !
  4. Les accessoires : matelas à langer amovible : un accessoire qui est fourni dans de nombreux modèles de sacs. Le porte sucette, le porte biberon ou sac isotherme (de préférence amovible).

N'oubliez pas de vérifier que le sac pourra s'accrocher facilement à votre poussette. Pensez également au mode d'entretien, il doit être lavable facilement !



Crédit photo : Storksak