Accueil > Fiches pratiques > Baptême > La baptême orthodoxe

Tout savoir sur le baptême orthodoxe

Le bapteme orthodoxe


Le baptême orthodoxe se déroule en plusieurs parties. Il requiert, par ailleurs, un fort investissement du parrain et de la marraine. Cet acte religieux symbolise le passage de l’enfant de l’état de païen à celui de chrétien. Berceau magique vous en dit davantage sur cet événement cultuel et culturel.


En quoi consiste le baptême orthodoxe ?


Le premier sacrement
La première étape du baptême orthodoxe consiste à donner un nom au nourrisson, huit jours après sa naissance. Ce premier sacrement a lieu dans le vestibule de l’église, où le prêtre symbolise cette étape par un signe de croix sur le front, la bouche et la poitrine de l’enfant.

Le second sacrement
Le seconde étape du baptême orthodoxe se déroule le quarantième jour suivant la venue au au monde du bébé. Cette fois-ci, l’enfant est introduit dans l’Église, symbole de son entrée dans la « plénitude de la foi ». Durant cette cérémonie, le parrain ainsi que la marraine de l’enfant jouent un rôle primordial : ils témoignent de la foi du nouveau-né, et endossent la responsabilité de « parents spirituels ». Cela signifie qu’ils s’engagent solennellement à venir aide à leur filleul(e) et de subvenir à ses besoins si ses parents n’en sont plus capables.

Par la suite, le bébé est plongé dans l’eau bénite trois fois, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, puis il est enveloppé dans un linge neuf de couleur blanche par sa marraine. Au même moment, le prêtre allume le cierge baptismal qu’il transmet au parrain. Une seconde onction se produit alors à l’aide du mir, une huile sacrée. À la fin de ce cérémonial, la marraine peut redonner le bébé à sa mère, en lui disant : « C’est un païen que tu m’as donné, c’est un chrétien que je te donne. »

Le troisième sacrement
La troisième étape du baptême orthodoxe se déroule six jours après le second sacrement. L’enfant est à nouveau amené à l'église, pour l'ablution. Le nourrisson est aspergé d’eau, puis le rituel se termine par la coupe de quelques cheveux sur la nuque, le front et chaque côté de sa tête.


Les conditions à remplir pour un baptême orthodoxe

Pour être en mesure de faire baptiser leur enfant, un couple doit avoir obligatoirement été marié de manière religieuse. Les parrains et marraines doivent eux aussi confirmer leur foi.
Dans le cadre d'une conversion (de catholique à orthodoxe), l’enfant n'est pas rebaptisé mais reçoit simplement la confirmation. Cela est dû au fait que l'Église orthodoxe se considère comme membre de l'Église chrétienne « des origines », tout comme les catholiques romains.


Quel cadeau offrir à un baptême orthodoxe ?


Comme la plupart des baptêmes, qu’ils soient civils ou religieux, trois types de présents occupent le haut du classement : les bijoux (notamment les médailles, les pendentifs en forme de croix et les gourmettes), les cadeaux personnalisés et les articles d’orfèvrerie.


Crédit photo : Fresk